Vidanges de fosses septiques

Objectif

La Municipalité se charge de faire vidanger les fosses septiques des résidences isolées dans le but d’assurer le respect du Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées. La vidange régulière et le suivi des vidanges aident la Municipalité à identifier et éliminer les sources de nuisances, d’insalubrité ou de contamination de l’environnement.

Fréquence

Toute fosse septique desservant une résidence isolée utilisée à longueur d’année ou d’une façon saisonnière doit être vidangée une fois tous les deux ans selon le calendrier déterminé par l’inspecteur de la municipalité. Toutefois, le propriétaire d’une résidence isolée utilisée d’une façon saisonnière peut demander de bénéficier d’une vidange aux 4 ans en signant une demande à cet effet. La vidange des fosses est effectué par secteur, tel qu’identifiée sur la carte ci-dessus.

Mieux connaitre votre installation septique

Il y a différents types d’installations septiques. Si vous ne connaissez pas le type de votre système, consultez vos documents d’installation et/ou permis ou contactez l’inspectrice municipale.

Voici un petit guide qui vous permettra d’obtenir des réponses au sujet des installations septiques.

Guide sur les fosses septiques

Source : Environnement Canada.

Entretien de votre système septique

Les précautions à prendre pour allonger la durée de vie des installations septiques. Plusieurs habitudes et gestes permettent de favoriser le bon fonctionnement d’un dispositif de traitement des eaux usées. Par exemple :

  • Assurez-vous de bien connaître l’emplacement des composantes de votre dispositif de traitement des eaux;
  • Évitez toute circulation motorisée au-dessus des composantes du dispositif de traitement puisque cela pourrait causer le bris de conduites, de la fosse ou d’une autre composante du système de traitement. Cette circulation pourrait aussi compacter le sol et entraîner une évacuation et un traitement déficient des eaux usées;
  • Ne plantez pas d’arbres ni d’arbustes près des tuyaux de drainage parce que leurs racines pourraient obstruer ces tuyaux. Conservez une marge de recul d’un minimum de 3 mètres;
  • Canalisez uniquement les eaux usées et les eaux ménagères de votre résidence vers le système de traitement (ne pas y relier les drains de fondation ou de toit);
  • Utilisez de façon modérée les produits chimiques d’entretien ménager. Ne rejetez pas de peinture, de gazoline, de pesticides, d’huile, d’antigel, ou tout autre produit chimique dans vos éviers et toilettes. Ces produits sont toxiques pour la flore bactérienne de votre système de traitement des eaux;
  • Évitez de jeter dans la toilette ou dans l’évier les produits suivants : de la soie dentaire, des produits d’hygiène féminine, des condoms, des couches, des mégots de cigarettes, des cotons-tiges, de la mouture de café, de la litière pour chat, du papier essuie-tout ou tout autre article ménager pouvant provoquer un bris du dispositif de traitement;
  • Utilisez l’eau de façon responsable et réparez rapidement les robinets et les toilettes qui fuient puisque, plus la consommation d’eau est grande, plus le système de traitement est sollicité, ce qui augmente le risque de mauvais fonctionnement;
  • Évitez l’utilisation d’additifs. Les additifs que l’on suggère parfois d’ajouter au contenu des fosses septiques ne sont pas nécessaires. Certains sont même déconseillés, car ils peuvent nuire au bon fonctionnement de la fosse septique et de l’élément épurateur;
  • Évitez le plus possible de jeter des matières grasses dans l’évier (huiles de cuisson, bouillons gras et autres) parce que celles-ci s’accumulent dans la fosse septique;
  • Évitez le plus possible d’utiliser un broyeur à déchets, car ceux-ci créent de fortes charges et une forte accumulation de boues dans la fosse septique;
  • Respectez les recommandations contenues dans le guide du fabricant.

Source : Site internet du Ministère du Développement durant, de l’Environnement et des Parcs